« Exploiter le potentiel de Carbon Waters pour l’amener à la vitesse supérieure »

« Exploiter le potentiel de Carbon Waters pour l’amener à la vitesse supérieure » Portraits 11 mai 2023

Retour

Mahbub Morshed a rejoint Carbon Waters il y a quelques mois en tant que Directeur de la production et de la maintenance. Vivant en France depuis huit ans, ce jeune passionné de sciences possède déjà une expérience significative dans le domaine.

Découvrons-en plus sur lui et ce qui l’anime au quotidien chez Carbon Waters.

Vous avez commencé votre parcours professionnel au Bangladesh, votre pays de naissance ?

Mahbub Morshed : C’est exact. J’ai obtenu ma licence en génie chimique et en sciences des polymères en 2009. Ensuite, j’ai travaillé pendant trois ans chez Nestlé en tant qu’ingénieur d’usine. 

Votre cursus vous a fait beaucoup voyager, en Europe notamment ?

MM : Oui. Passionné par les sciences et le génie chimique, j’ai eu l’opportunité de venir en Europe en 2012 grâce à la bourse Erasmus Mundus pour réaliser un Master en ingénierie des membranes (un programme spécifique sur les technologies de séparation moléculaire). J’ai pu étudier dans différentes universités européennes (France, République tchèque, Espagne et Pays-Bas) et acquérir des compétences en science des matériaux (à l’Université de Montpellier en France), en simulation et modélisation (à l’Université de chimie et de technologie de Prague en République tchèque), en nanosciences et nanotechnologies (à l’Institut de nanosciences d’Aragon à Saragosse en Espagne) et en séparation des nanoparticules (à l’Universiteit Twente à Enschede aux Pays-Bas). 

Puis vous avez décidé de rester en France…

MM : En effet, suite à l’obtention de mon Master, j’ai suivi un programme de doctorat à l’Université de Lorraine à Nancy de 2015 à 2019 à l’ENSIC (École Nationale Supérieure des Industries Chimiques) au LRGP (Laboratoire de Recherche en Génie des Procédés) qui fait partie du CNRS. Ces trois années m’ont permis d’acquérir une vaste expérience dans le domaine de l’ingénierie des procédés, des produits et des molécules et particulièrement sur la séparation des nanocatalyseurs des solvants organiques par des technologies membranaires. Cette expérience m’a énormément plu et j’ai surtout apprécié vivre dans ce beau pays qu’est la France. C’est pourquoi, après mon doctorat, j’ai décidé de rester ici et j’ai travaillé pendant deux ans chez Sensient Technologies, l’un des principaux fabricants mondiaux de colorants, d’arômes et d’autres ingrédients de spécialité, en tant que développeur de procédés. C’est lors de cette expérience que j’ai gagné les compétences nécessaires pour l’industrialisation des procédés et la maintenance. 

Et maintenant vous voilà chez Carbon Waters

MM : Pour moi, produire des nanomatériaux à base de graphène a quelque chose de fascinant. J’ai toujours voulu faire carrière dans ce domaine. Aussi, lorsque j’ai vu cette opportunité chez Carbon Waters, je ne pouvais pas la laisser passer ! Ce que j’aime ici, c’est évoluer dans un contexte novateur et concevoir des matériaux intelligents en découvrant les différents aspects qui entrent dans leur fabrication. L’idée de créer une nouvelle génération de matériaux respectueux de l’environnement et de pouvoir offrir des alternatives aux matériaux toxiques est très gratifiante. Je suis heureux et fier de participer aux activités de Carbon Waters ! Je perçois le fort potentiel de l’entreprise et veux contribuer à son développement. C’est le moment idéal pour faire passer Carbon Waters à la vitesse supérieure et en faire l’entreprise leader des additifs de performance à base de graphène. Ici, chaque jour compte : la vie chez Carbon Waters (et à Bordeaux !) est passionnante !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre fonction de Directeur de la production et de la maintenance ?

MM : Mes activités quotidiennes comprennent plusieurs missions. D’une part, je suis responsable de la gestion de la production et de l’équipe de production. Je m’assure que nous atteignons les objectifs fixés pour répondre à la demande interne et externe et je dirige l’innovation et l’amélioration continue des processus. D’autre part, je travaille également au passage des capacités de production actuelles en laboratoire à l’échelle industrielle, ce qui inclut la conception et l’exécution d’installations pilotes, mais aussi de prendre en compte les aspects de sécurité au niveau de la production, aussi bien au laboratoire que dans la future usine pilote. Enfin, je veille à la maintenance des procédés et au contrôle qualité à chaque étape de la production, pour nous assurer de fournir des produits finaux conformes aux normes de qualité définies. 

Ça fait beaucoup !

MM : C’est vrai que je n’ai pas le temps de m’ennuyer, mais j’aime mon travail et faire partie de l’aventure Carbon Waters. Comme je l’ai dit, je suis fasciné par le graphène et par toutes les perspectives que ce matériau apporte. De plus, je me sens chanceux de travailler dans une entreprise à l’esprit positif et orientée vers la recherche de solutions. Ici, nous pouvons tous compter les uns sur les autres. Chaque membre de l’équipe communique facilement et est enthousiaste à l’idée de tester et de mettre en œuvre de nouvelles choses. C’est une équipe très solidaire et collaborative avec laquelle j’éprouve un réel plaisir à travailler chaque jour : tout défi professionnel chez Carbon Waters ne le reste pas bien longtemps. Ensemble, nous trouvons toujours des solutions et avançons vers un avenir positif. Un tel esprit d’équipe apporte de la joie au quotidien ! 

Et sur le plan personnel, que pouvez-vous nous dire de vous ?

MM : Pendant mon temps libre, j’aime lire, en particulier tout ce qui a trait à la philosophie, au yoga, à la positivité… Pour vous donner une idée, je lis actuellement le Tao Te Ching (The Book of the Way) de Lao Tseu, un petit livre de principes sur la vie qui aborde des sujets tels que l’amour, l’écologie et des vertus telles que l’humanité ou la prudence. J’aime aussi la musique classique indienne et jouer de la musique. À la maison, j’ai quelques instruments : guitare, sitar, violon… Enfin, j’aime voyager pour apprendre à connaître les gens qui vivent ailleurs et leur histoire, visiter des musées, des sites historiques et des lieux célèbres. 

Dans la même catégorie

Julien Perrier, technicien de production chez Carbon Waters

« Contribuer à l’industrialisation de Carbon Waters de A...

Technicien de production, Julien Perrier a rejoint l’équipe de Carbon Waters il y a quelques mois. Ce passionné de judo et de voyages nous explique quel a été son parcours, ce qui lui plaît chez Carbon Waters et sa vision de l’avenir. Rencontre. Peux-tu nous parler de ta formation et de tes expériences précédant Carbon […]

Lire la suite
Alain Pénicaud, chercheur au CRPP (CNRS) et membre de Carbon Waters

« Des solutions industrielles « propres » grâce au graphène Carbon Waters...

Alain Pénicaud, Directeur de Recherche au CRPP, est étroitement lié à Carbon Waters. Co-fondateur de la société, actionnaire, directeur de thèse et conseiller, il revient dans cette interview sur son parcours et la création de Carbon Waters, en nous donnant sa vision et ses espoirs pour le futur de l’entreprise. Pouvez-vous nous présenter votre parcours […]

Lire la suite

« Carbon Waters est à la croisée des...

Ancien Directeur Scientifique de Solvay, Patrick Maestro est impliqué dans l’aventure Carbon Waters depuis plusieurs années. Grâce à sa grande expérience et ses connaissances dans le secteur de la chimie et en particulier des polymères et composites, il accompagne aujourd’hui la société dans sa montée en puissance. Rencontre avec cet amoureux de la région bordelaise […]

Lire la suite

telechargement

Formulaire de téléchargement

* champs obligatoires

newsletter

Inscription à la newsletter